H.G. Wells - L'oeuf de cristal / The crystal egg (1897)

H.G. Wells - L'oeuf de cristal / The crystal egg (1897)


L'histoire
Mr Cave, antiquaire, doit vendre un œuf de cristal dont lui seul connaît la singularité. Devant deux clients intéressés et la pression de sa femme pour en obtenir cinq guinées, il décide de cacher l'œuf chez Mr Wace, savant à l'hôpital St-Catherine. Il lui fait part alors de ses découvertes et Mr Wace lui-même constate une phosphorescence interne de l'œuf, principalement la nuit. Mais Mr Cave semble accéder à des visions plus précises qui se déroulent à l'intérieur de l'objet et qui s'ouvrent sur un monde autant rougeâtre que verdoyant. Mr Wace prend des notes et ensemble, ils tentent de comprendre ce mystère.
 

Nouvelle qui laisse beaucoup de pistes de réflexion. La spéculation scientifique se fait fort de nous tenir en haleine. La description de Mars, que ce soit bien cette planète est clairement démontré par une analyse astronomique des constellations du ciel qui apparaît dans l'œuf, est attrayante et offre un aspect fouillé de ce qui pourrait ressembler à une société évoluée (apparition rapide dans l'objet d'une forme insectoïde mécanique très complexe).
L'œuf de cristal est une sorte d’œil tourné vers la planète rouge, et il est clair que de l'autre côté, les martiens accèdent aussi à la Terre en regardant au travers d'un objet similaire situé chez eux. Aujourd'hui, un tel objet s’appellerait une webcam. Lorsqu'on lit les anciens récits anticipatifs, il semble que de nos jours, plus aucune invention ne soit hors de notre portée. Et si nous ne sommes pas encore allés sur Mars, on sait que lorsque cela se produira on pourra accéder en direct à des images inouïes, comme si on y était.

Ce bel imaginaire a inspiré un des plus grands illustrateurs de science-fiction, Frank R. Paul qui offre une belle couverture du pulp Amazing Stories de mai 1926 dans lequel est publiée la nouvelle.

Une adaptation dans la série 👉 Tales of Tomorrow : The Cristal Egg a été diffusée en 1951

Couverture et illustration intérieure par Frank R. PaulCouverture et illustration intérieure par Frank R. Paul

Couverture et illustration intérieure par Frank R. Paul


Descriptions martiennes

(*Les textes en italique sont extraits de l’œuvre)


Canaux : canaux bordés d'arbres
Communication : Les martiens ont construit des mâts munis de webcams, les œufs de cristal, pointées vers la terre.
Flore : la végétation est luxuriante et verdoyante. On trouve notamment des roseaux rouges, du lichen et de nombreux jardins.
Martiens : Ce sont des volatiles à la tête ronde, fortement humaine avec de larges yeux.
 

Ils avaient de grandes ailes argentées, sans plumes mais scintillantes comme des écailles de poisson [...] supportées par des membranes courbes. [...] Le corps était petit, mais pourvu de deux faisceaux d'organes préhensiles semblables à de longs tentacules.

1897 H.G. Wells - L'oeuf de cristal / The crystal egg


Plusieurs autres formes de créatures ailées, ou non, semblables à de grandes libellules, phalènes ou scarabées. Et aussi quelques bipèdes gauches et maladroits, rappelant vaguement les singes, le corps blanc en partie en partie transparent.
Paysages : Plaines et rochers rougeâtres
Ressources : Il y a quelques étendues d'eau.
Robots : Les martiens sont à l'origine d'un mécanisme de métal étincelant, d'une extraordinaire complexité rappelant un gigantesque insecte.
Satellites : La planète possède deux lunes.
Technologies : Architecture, astronautique communication, robotique
Villes : Elles sont formées d'édifices richement décorés et étincelants de réseaux et de facettes métalliques avec toitures et terrasses, sans porte mais de grandes fenêtres circulaires.
Voyage : Ils pratiquent le voyage interstellaire : c'est l'hypothèse qui expliquerait qu'un œuf martien soit parvenu jusqu'à la Terre.
 


H.G. Wells
L’œuf de cristal (The crystal egg, 1897)
♦ dans le recueil Les Chefs-d’œuvre de H.G. Wells (Omnibus)

 

(Côte martienne ♥♥♥) (Côte plaisir ♥♥)

 

Crédits images & textes ©2007-2020 Herveline Vinchon - Article publié sur l'ancien blog Culture Martienne en juillet 2007 et mis à jour en septembre 2020 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Spooky 15/09/2020 14:41

Sympa cette nouvelle de Wells ; c'est vrai qu'en-dehors de ses 3-4 romans phares, son oeuvre n'est pas trop parvenue parmi nous, hormis au travers de l'omnibus...

Erwelyn 21/09/2020 05:29

C'est ça et encore l'omnibus ne compte que des œuvres de SFFF. C'est déjà ça ☺