RÉGIS DESCOTT - PAVILLON 38 (2005)LIVRE

RÉGIS DESCOTT - PAVILLON 38 (2005)LIVRE


Quatrième de couverture
Il y a des erreurs qu'on aimerait n'avoir jamais commises. Expert psychiatre dans un asile pour fous dangereux, Suzanne Lohmann ne pensait pas, en libérant Dante, l'un de ses patients du Pavillon 38, mettre en danger sa propre existence. Dehors, les fous n'ont pas de camisole...
 

Régis Descott le dit lui-même : il se documente énormément sur les sujets qu’il aborde dans la construction de ses livres.
Dans Pavillon 38, il explore le monde de la psychiatrie. Le décor est planté très clairement, tant au niveau de l’intrigue que des personnages principaux.
Le fameux Dante (est-ce une allusion à peine voilée aux tourments de l’enfer ?) est hanté par un serpent (autre symbole du mal absolu) qui lui dicte ses actes.
Les meurtres sont particulièrement soignés en termes d’hémoglobine et d’imagination glauque et l’intrigue prend des détours plutôt plaisants. L’enquête se suit sous trois angles distincts : celui de la psychiatrie (car l’héroïne n’est autre que la psychiatre qui a permis à Dante de ressortir de l’Hôpital et à ce titre, elle se sent responsable) ; celui de la police qui enquête sur la série de meurtres ; celui des médias avec le journaliste qui vient agrémenter cette histoire. Il poursuit le tueur en série depuis des années et veut à tout prix le démasquer avant la police.


Régis Descott
Pavillon 38
♦Livre de Poche

 


Crédits images, textes ©2009-2020 Dominique Guégan - Herveline Vinchon - Article publié sur l'ancien blog de la librairie Soleil Vert en août 2009 et mis à jour en octobre 2020 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article