👽 ANNETTE TISON & TALUS TAYLOR - BARBAPAPA SUR MARS (2005)

👽 ANNETTE TISON & TALUS TAYLOR - BARBAPAPA SUR MARS (2005)


Résumé
Le savant Barbidul capte un message musical de la planète Mars. Toute la famille Barbapapa embarque dans un engin mi-fusée, mi-module, pour aller à la rencontre des Poumpoumpoums, leurs homologues martiens. Mars est présentée comme une planète au décor caillouteux, orangé, surplombé de volcans, et parcouru d'un immense canyon au fond duquel pousse une mystérieuse végétation bleue. À cet endroit, l'air y est respirable et c'est là qu'ils rencontrent les martiens.
 

Les personnages de la famille Barbapapa furent créés dans les années 70 par Annette Tison et son mari Talus Taylor, tout deux américains mais vivant en France. L'idée leur est venue dans le Jardin du Luxembourg à Paris en entendant des enfants demander des barbes-à-papa. Découvrant cette friandise et ne sachant pas l'écrire, ils commencèrent à griffonner des personnages en les appelant, en un seul mot, « barbapapa ».
Les titres de la collection furent écrits en français et traduits par la suite en anglais et dans d'autres langues. En 2005, paraît Barbapapa sur Mars. Contrairement à de nombreux titres qui furent adaptés en dessins animés, en plus de nombreuses aventures inédites, celui-ci reste inédit pour la télévision. Il est pourtant d'une grande richesse. On nous présente ici les alter égo martiens des Barbapapa, tout de noir et blanc. Leur nom ? Les Poumpoumpoum et ils sont férus de musique. Indépendamment des parents, Papapoum et Poummama, ils ont tous des noms en rapport avec la gamme : Poupoumfa, Poumpoumré etc. (dans l'ordre de présentation, Do, Fa, Mi, Sol, La, Ré, Si) Il va de soi que le « poumpoumpoum », fait référence au célèbre « pom pom pom » de la 5e symphonie de Beethoven.

Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir


Descriptions martiennes

(*Les textes en italique sont extraits de l’œuvre)


♦ Art : musique
♦ Atmosphère : respirable au fond du canyon
Communication : les Poumpoumpoums et les Barbapapas parlent le même langage.
Flore : des fleurs pouvant être luminescentes et aussi musicales en envoyant des sons par le cornet formé avec leurs pétales, des champignons, une végétation bleue métamorphe (les poumpoumplantes), des arbres-citrouilles servant d'habitat.
Martiens : les Poumpoumpoums sont de couleur noir et blanc ; leur peau peut être rayée, mouchetée ou tâchée (comme la robe des vaches) et comme les Barbapapa, ils sont métamorphes. Ils possèdent en plus deux petites antennes au dessus de la tête. Ils sont amateurs de musique.
Paysages : volcans, canyon, rochers et terre orangés
Ressources : les différentes poumpoumplantes sont des arbres à boire ou à manger. Sur leurs branches poussent des fruits, des glaces... Elles peuvent fournir aussi de l'eau en prenant l'apparence de douche.
Ville : les habitats ressemblent à des citrouilles creusées perchées sur des pieds de champignons, l'éclairage intérieur est fourni par certaines fleurs.

👉  À noter qu'une autre couverture illustrait en 1980 le numéro du Journal de Barbapapa : Barbapapa sur Mars. On y voit quelques éléments martiens absents de l'album : des petits bonhommes verts (d'autres martiens ?) et des plantes à cristaux que les martiens semblent récolter.
 


Annette Tison & Talus Taylor Barbapapa sur Mars
♦ Dragon d'Or
dès 4 ans
 

(Côte martienne ♥♥♥) (Côte plaisir ♥♥♥)
 

Crédits images & textes ©2018-2020 Herveline Vinchon - Article publié sur l'ancien blog Culture Martienne en mai 2018 et mis à jour en novembre 2020 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine pelouzet 18/11/2020 08:20

Épatant ! Merci pour la genèse.

Erwelyn 19/11/2020 07:41

Avec plaisir ☺