ANDRÉ MASSEPAIN - L'ÎLE AUX FOSSILES VIVANTS (1967)

ANDRÉ MASSEPAIN - L'ÎLE AUX FOSSILES VIVANTS (1967)


Quatrième de couverture
En voulant rejoindre leur père, ingénieur à la base atomique française de Mururoa, Gilles et Jérôme ont un accident d'avion en plein Pacifique. Seuls rescapés, ils abordent à la nage une petite île de l'archipel Salomon. Là, des aventures extraordinaires les attendent car l'île est habitée par des fossiles vivants qui ont survécu, les uns à la préhistoire, les autres à la dernière guerre mondiale.
 

Comme son nom ne l'indique pas, André Massepain, de son vrai nom André Kedros (1917-1999) était un auteur grec, de langue française. On lui doit de nombreux titres pour adultes et pour la jeunesse. L'Île aux fossiles vivants inaugurait une série de romans d'aventures ayant pour héros les frères Gilles et Jérôme Notton. Mais la série n'eut finalement que deux titres, le second étant Les flibustiers de l'uranium, également publié chez Robert Laffont dans la collection Plein Vent dont Massepain était directeur.

La mise en parallèle, dans un huis-clos insulaire, de deux populations qui n'ont rien à faire là est assez intéressante d'autant que la fin sera très riche de sens quant à ceux qui devront survivre et ceux dont le secret devra à jamais être gardé dans les tréfonds de l'île.
D'un côté, des animaux préhistoriques survivants au fond d'une grotte, de l'autre, des soldats déserteurs, attendant la fin d'une guerre qu'ils pensent encore durer après une vingtaine d'années. En cela les deux passent pour des fossiles, certes vivants, mais condamnés à l'oubli. Au milieu, deux jeunes naufragés tenteront le tout pour le tout pour s'échapper de cette île tout en convainquant les anciens soldats qu'il est aussi temps pour eux de rentrer chez eux malgré la réticence de leur Commandant.
L'aventure est au rendez-vous, l'Histoire aussi et un grain de sciences naturelles et de mythologie entre l'évocation (avérée) des squelettes humanoïdes géants retrouvés en Chine, en Afrique du Sud et ailleurs et celle plus "fantastique" de ces créatures lacustres aperçues autant en Écosse, en Colombie Britannique qu'en Russie (à chacun son monstre du Loch Ness).

L'auteur livre en fin de volume quelques références à lire qui ne sont pas forcément à la portée des plus jeunes mais qui paraissent assez judicieuses à condition bien sûr de réussir à les trouver... 50 ans après leur publication. Le survivaliste qui dort peut-être en vous sera sans doute très intéressé par Apprenez la radio de Marthe Douriau (1941, plusieurs éditions suivantes mise à jour - édition La Librairie de la Radio) et l'amateur d'Histoire et d'aventures de guerres par Les soldats oubliés de Mindanao de John Keats (J'ai Lu Leur Aventure ou Robert Laffont).


André Massepain
L'Île aux fossiles vivants
(dès 9 ans)
♦ Robert Laffont, Plein Vent (1964)
♦ Folio Junior n°106 (1980)

 

Crédits images & textes © 2018 Herveline Vinchon - Article publié sur l'ancien blog de la librairie Soleil Vert en juillet 2018 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article