🎬 PLANÈTE HURLANTE 1 & 2 (SCREAMERS, 1995 • SCREAMERS 2 (THE HUNTING, 2009)

🎬 PLANÈTE HURLANTE 1 & 2 (SCREAMERS, 1995 • SCREAMERS 2 (THE HUNTING, 2009)

Dans les années 90, le réalisateur québécois Christian Duguay s’attèle à l’adaptation de la nouvelle de Philip K. Dick (PKD) Second Variety.

À propos de la nouvelle 👇

Screamers (Planète Hurlante) sort en 1995. Le film souffre cruellement de moyens et est un flop au box-office, pourtant de nombreux fans s’accordent à dire que c’est une des adaptations les plus fidèles des nouvelles de PKD.

Les divergences sont assez anecdotiques : le conflit est transposé en 2078 sur la planète Sirius 6B et oppose des mineurs de l’Alliance, à leur employeur, le NBE (Nouveau Block Économique). Des scientifiques de l’Alliance inventent alors les Hurleurs (« Screamers »), des robots identiques aux Griffes décrites par PKD mais ayant en plus la particularité de pousser un hurlement strident au moment de l’attaque. L’Alliance représente les Américains et le NBE, les Russes de la nouvelle.
En dehors de ça et d’une fin sensiblement différente, mais cohérente, la fidélité de l’adaptation est saisissante et la tension tout à fait palpable. S’il n’était quelques décors intérieurs un peu succincts et une action réduite malgré quelques effets spéciaux rares mais réussis, le film aurait sans doute pu trouver un public plus enthousiaste. Reconnaissons aussi à Peter Weller (Robocop), acteur sous-exploité au cinéma, d’endosser avec charisme le personnage principal, le Colonel Hendricksson (Hendricks dans la nouvelle).
La scène finale [léger spoil] de Second Variety a été légèrement modifiée à l’écran afin de permettre une scène sentimentale qui n’est pas incohérente puisqu’elle admet ainsi que l’évolution des robots va jusqu’à savoir « aimer ». Dans la nouvelle, Hendricks reste sur Terre comprenant trop tard qu’il a permis à l’« ennemi » de s’échapper. Dans Screamers, c’est lui qui prend la seule navette qui puisse le ramener sur Terre sans savoir qu’à son bord, il transporte un énième modèle d’Hurleur (ce modèle que je ne spoile pas est aussi présent de façon furtive dans la nouvelle de PKD).

En 2009, une suite, Screamers : the Hunting, du canadien Sheldon Wilson, sort directement en vidéo. Elle n’est en aucun cas l’adaptation de 👉 Jon’s World autre nouvelle de PDK, mais une vraie suite originale au premier film se déroulant quelques années plus tard.
La Terre reçoit un SOS de Sirius 6B et envoie une mission pour déterminer l’origine de l’appel. Si ce deuxième volet est esthétiquement plus réussi avec quelques passages gores bien savoureux, on regrette que le scénario manque autant d’originalité. Il est quasiment entièrement inspiré d’Aliens, le Retour dont il reprend un nombre bien trop grand de scènes – déjà la fin du premier film y faisait penser avec son compte-à-rebours et son passager clandestin. On apprécie quand même cette suite primant l’action même si l’effet de surprise n’est plus de mise.

Mars et SiriusMars et Sirius

Mars et Sirius


Une petite anecdote martienne pour cet opus original
Sirius est une étoile de la constellation du Chien. Nous n’avons aucune idée de sa représentation. Toutefois les astronomes antiques la décrivaient rouge même si aujourd’hui elle ne l’est plus. Quelle planète pouvait donc inspirer le mieux Sheldon Wilson pour représenter Sirius 6B sans en créer une de toute pièce ? Mars bien sûr ! Ainsi reconnaissons-nous notre chère planète rouge à sa grande cicatrice qu’est la Vallée Marineris. Au montage, l’image est inversée et enrichie d’une nuée de nuages ou de neige (plus probable car on voit dans le film de nombreux paysages enneigés) mais on ne s’y méprend pas.
 


Christian Dugay Planète Hurlante (Screamers, 1995)
Sheldon Wilson Planète Hurlante 2 (Screamers : the Hunting, 2009)

 


Crédits images & textes ©2014-2020 Herveline Vinchon - Cet article a été écrit en octobre 2014 pour le site néo-calédonien les Échos d'Altaïr - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KoyoliteTseila 22/03/2021 11:40

Encore un très bel article, merci pour cette présentation. Jamais visionné cette adaptation, mais cela me fait bien envie.

Erwelyn 24/03/2021 07:55

ça fait partie des films que j'ai tjs plaisir à regarder. Avec la chance de ne pas avoir trop vieilli.

Christine pelouzet 21/03/2021 13:32

Merci pour ces articles.. rien à dire si ce n'est que j'ai aimé la première adaptation de la nouvelle de PKD contrairement à ses lecteurs, si j'ai bien compris. Les bonnes histoires ont toujours un public n'est ce pas ?

Erwelyn 24/03/2021 07:49

Le film a été un flop commercial. Mais pas pour les fans de PKD qui eux sont ravis par cette adaptation. ☺

Gapdy 19/03/2021 22:12

Un film et une nouvelle que j'ai bien apprécié en son temps. Un film que j'ai racheté en DVD à sa sortie et que j'aime bien. Le 2e film m'avait légèrement moins emballé effectivement (bon la fin "hurlante" est un poil téléguidée et attendue en plus). Pas encore lu Jon's World, mais comme j'ai maintenant le double recueils de toutes les nouvelles de PKD... le manque sera bientôt rattrapé.
Merci pour cet artcle.

Gapdy 20/03/2021 17:19

C'est l'édition Gallimard Quarto de 2021.
Les textes sont précédés d'une biographie très détaillées avec les dates d'écriture et celles de parution de chaque texte ceci placé dans le contexte des événements importants de l'époque. Ainsi, par exemple, il est bien écrit qu'en mai 1981, PKD achève l'écriture de la transmigration, après avoir indiqué 2 événements clefs juste auparavant (en janvier et avril).

Erwelyn 20/03/2021 10:54

Comme pour le Denoël, sauf que c'était et c'est déjà pas mal, la chronologie de parution. Hors, il existe une chronologie des manuscrits qui montre comment une idée immergée dans une nouvelle (mais parue plus tard) à donné le sujet d'une autre nouvelle ou roman. C'est juste fascinant. Théoriquement, j'espère, à la fin de chaque tome tu as la date exacte d'écriture. Sinon, j'avais une liste mais cela fait partie des trucs que je n'ose rechercher, (rien que d'y penser, j'en ai des sueurs froides) car j'ai le pressentiment de l'avoir... égarée ☺

Gapdy 20/03/2021 10:07

Le recueil est chronologique, c'est pour cela que je l'ai pris... J'ai lu beaucoup de nouvelles et de romans, mais dans un ordre disparate. J'ai commencé ado, continué étudiant, donc en fonction de mes moyens déjà et en fonction des parutions. Par la suite, c'était plus en fonction du hasard des découvertes chez les bouquinistes des quais de Seine ou de Lyon. Là, ce sera effectivement plus intéressant de voir son cheminement et sa progression.

Erwelyn 20/03/2021 08:48

Je ne sais pas comment est ce recueil (réédition de Denoël) ? Mais je te conseille la lecture chronologique REELLE pas celle de publication. Cela permet vraiment de voir comment ses idées naissaient. Je n'ai pas tout lu moi-même mais je me suis attelée à cet ordre pour lire ses nouvelles martiennes.