[BRÈVE] JAMES CAMERON - AVATAR 2 LA VOIE DE L'EAU (THE WAY OF WATER, 2022)

[BRÈVE] JAMES CAMERON - AVATAR 2 LA VOIE DE L'EAU (THE WAY OF WATER, 2022)

Je n'ai jamais revu Avatar sorti en 2009, tant il m'avait enchantée à sa sortie dans une salle digne des effets produits. Submergée par la qualité de la 3D, j'en avais même versé quelques larmes d'émotion. En effet depuis mon plus jeune âge, les techniques d'effets spéciaux me passionnent.
J'ai donc été voir le 2e opus avec quelques lacunes scénaristiques, mais j'ai vite raccroché les wagons.
Cette brève rebondit sur quelques critiques lues de-ci de-là. Ainsi, je vois souvent passer « la faiblesse du scénario » comme commentaire négatif. Or, dès le premier Avatar, il s'agissait d'une transposition de western : les colons européens face aux amérindiens envahis sur leurs terres et plus largement la colonisation et ses méfaits. Cette transposition éloquente trouve donc une suite logique non dépourvue de fond mais suffisamment bien équilibrée pour que tous les éléments portés à l'écran interagissent avec fluidité. L'action succède à la contemplation, et vice versa avec une maîtrise qui compense largement la soi-disant faiblesse du scénario qui de fait, c'est vrai, n'apporte rien de neuf concernant les « avatars ». L'idée nouvelle du premier opus était la possibilité de lier son esprit humain à un avatar capable de survivre sur la planète, prenant la forme et les capacités des habitants. La technique étant acquise, il n'y a rien de plus ici.
Mais il demeure tout le reste à savoir un planet opera somptueux qui, sous nos yeux, révèle tout un écosystème, de nouvelles coutumes, de nouveaux paysages !
Et oui, « Cameron fait du Cameron » et j'ai envie de demander : ça veut dire quoi quand la remarque prend un ton condescendant ? Si vous allez voir un film de James Cameron (et surtout Avatar) en espérant voir du Jane Campion... vos attentes risquent forcément d'être déçues et c'est valable dans les deux sens : Jane Campion faisant du Dany Boon. C'est Cameron, quoi ! on aime ou pas. Si l'on passe la porte d'un cinéma c'est qu'on est quand même pour moitié conquis. Et quand bien même on n'accroche pas à la « simplicité » du scénario, à moins d'être aveugle on n'échappe pas à la qualité visuelle !


J'ai bien aimé le passage du vaisseau qui se retourne. Clin d’œil que le réalisateur se fait à lui-même. On sent le plaisir qu'a eu Cameron de reprendre des éléments des effets techniques de son Titanic, extraordinaires à l'époque - et souvent (mal) copiés par d'autres -, mais, oui, déjà dépassés. Alors il retourne, en mieux, une petite séquence de même genre, 25 ans après, au moins pour démontrer à ces copieurs que seul le maître peut se copier lui-même et en mieux ☺. Moralité : on n'est jamais mieux servi que par soi-même.
 

Je n'attendais pas le 2 mais reste de nouveau totalement émerveillée devant. Je n'attendrai pas avec impatience le 3. Mais le moment venu, je sais que je serai tentée. Et si déception il y avait, cela ne retirait en rien à la qualité des 2 premiers.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A
Paix et Chao<br /> Nous sommes allés voir AVATAR 2 en 3D (recommandé plutôt que HFR).3 heures de film qu'on ne voit pas passer. Pourtant je ne suis pas partisante des films SF ou futuriste, mais là c'est magnifique. Effectivement comme le précise Ervwelyn le concept du premier opus de lier son esprit humain à un avatar reste là, la technique étant acquise. Le message reçu, est pour moi la préservation de notre belle planète, sauvegardons Pandora. Pourquoi tout détruire ? J'ai été transportée dans les fonds marins. Plénitude et guerre. La nature de l'être l'humain capable du meilleur comme du pire. Je ne serai conseiller Tseila de voir ce chef d'œuvre sur grand écran.
Répondre
E
Merci Annick pour votre retour ☺<br /> CE sont en effet des sujets intemporels puisque l'être humain cherchera toujours à aller plus loin. Si une 3e guerre mondiale ne nous renvoie pas dans nos cavernes, nous continuerons à aller plus loin dans l'espace. Le problème c'est qu'à la curiosité et l'intérêt scientifique s'ajoute un paramètre écologique qui est bel et bien en train de s'accélérer. Nous quitterons sans doute un jour la Terre pour Pandora (ou Mars), qui deviendra à l'image de notre planète d'origine, et quand celle-ci aura été pillée, dans quelques millénaires on fera de même ailleurs. C'est inné chez l'homme. Il a toujours chercher à élargir son territoire, puis à le remodeler et l'épuiser. Je n'ai malheureusement aucune difficulté à transposer la colonisation terrestre à la colonisation spatiale. ;(
K
Merci pour ce retour. Pour ma part, j'attendrai qu'il passe à la TV pour le visionner ou éventuellement le louerai quand il sera dispo. Concernant le premier film, la première partie m'a visuellement ravit. Mais alors la seconde qui consiste à massacrer la flore, la faune et les habitants de Pandora m'a fait mal au ventre. Quel gâchis. J'imagine qu'il en est de même dans ce second opus. On verra... pas d'attentes en tout cas.
Répondre
T
Bonjour Erwelyn<br /> Je l'ai vu en 2D (n'aimant pas la 3D...), en Vostf bien sûr (non chroniqué, contrairement au 1). <br /> Pour ma part, j'attends maintenant la suite de ce somptueux "feuilleton (3, puis suivants j'espère...), pour savoir quand même comment tout cela se finira!<br /> Si les Terriens arrivent, est-ce parce que la terre est devenue radioactive, par exemple?...<br /> (s) ta d loi du cine, "squatter" chez dasola