👽📚 PHILIP K. DICK - UN PRÉCIEUX ARTÉFACT (PRECIOUS ARTIFACT, 1963)

👽📚 PHILIP K. DICK - UN PRÉCIEUX ARTÉFACT (PRECIOUS ARTIFACT, 1963)


L'histoire (Cote martienne ♦♦)
Après le conflit qui opposa Prox et Terra pour s'approprier Mars, cette dernière a été contaminée par les retombées radioactives. Les terriens, vainqueurs de cette guerre ont envoyé des "reconstructeurs" afin qu'ils y reconstruisent la planète pour y accueillir l'excédant de population terrienne. Milt Biskle est l'un de ces reconstructeurs et bien qu'il ait déjà perdu tous ses cheveux et toutes ses dents à cause des radiations, il a enfin terminé le déblayage de son secteur. Mais il est persuadé au fond de lui que ce sont en fait les proxiens qui ont gagné la guerre et que les terriens sans le savoir sont devenus leurs esclaves. Afin d'en avoir le cœur net, il repart quelques temps sur Terra. Mais là, il va devoir faire face à une réalité encore plus terrible, réalité faite d'illusions et de manipulations.
 

Première parution dans Galaxy Magazine, en octobre 1964.
Voilà bien le Philip K. Dick qu'on aime. En parfait maître d'illusions, il nous entraîne dans une histoire terrible qui en appelle à notre foi en l'humanité. On y retrouve, au delà de la planète Mars, d'autres thèmes chers à son cœur comme les animaux qui semblent le symbole même de la fin de l'humanité : si eux ne peuvent survivre, qu'en sera-t-il de nous ? (Déjà dans Blade Runner, les animaux avaient complètement disparu et ils étaient remplacés par des robots.)
En lisant les nouvelles ou romans martiens de PDK dans leur chronologie, on s'aperçoit qu'il s'est complètement approprié l'univers poussiéreux et non moins habité de la planète rouge. Que ce soit la faune, la flore ou les habitats humains, tout est cohérent. Il ne s'agit pas d'un imaginaire débridé qui offrira une version de Mars à chaque fois différente. Non au contraire, il réimplante chaque fois ses histoires dans un paysage déjà connu et l'enrichit au fur et à mesure d'une mythologie, d'une Histoire comme cette entrée en guerre avec une troisième planète souffrant de la même surpopulation que la Terre.


DESCRIPTIONS MARTIENNES

(*Les textes en italique sont extraits de l’œuvre)


• Mars : terraformée. Un ciel martien de couleur rouge terne. Objet de conflit entre les planètes Prox et Terra, que l'on peut dater de 2014. Irradiée et en ruine après la guerre. La terre a été retravaillée et rendue fertile dans certaines zones grâce aux "reconstructeurs". Elle doit être la terre d'accueil des colons terriens fuyant la surpopulation.
• Canaux martiens : détruits par la guerre et reconstruits Saisons : deux printemps artificiels par an
• Faune : crapauds, furtisouris
• Flore : wug : plante martienne. Des champs bien verts et bien irrigués de blé à haute teneur protéinique.
• Reconstructeurs : Des terriens, ingénieurs de la reconstruction martienne. Tous victimes des radiations qui leur ont fait perdre dents et cheveux, les obligeant à porter des perruques et des dentiers en acier inoxydable.
 


Philip K. Dick Un précieux artéfact aka Précieuse relique aka Le simulacre ♥♥♥ (Precious artifact, 1964) dans Question de méthode • Folio SF et dans Galaxie n°23 de Mars 1966
 


Autres récits martiens dans Galaxie n°23 :
👉 1960 Journal de Bord (The Dope on Mars) Jack Sharkey
    • 1963 Simulacre / Un précieux artéfact (Precious Artefact) Philip K. Dick
👉 1965 Le dernier Terrien (The Last Earthman) Lester Del Rey

Crédits images & textes ©2008-2021 Erwelyn - Article publié sur l'ancien blog Culture Martienne en février 2008 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article