👽📚 PHILIP K. DICK - LE CRÂNE (THE SKULL, 1952)

👽📚 PHILIP K. DICK - LE CRÂNE (THE SKULL, 1952)


L'histoire (Cote martienne )
Au XXIIe siècle, Omar Conger, un prisonnier condamné pour trafic en tout genre, est envoyé dans le passé, en 1960, afin d'éliminer un individu avant qu'il ne prononce un discours anti-militariste qui changera l'avenir de l'humanité.
 

Parue dans la revue If en septembre 1952
Mars y est anecdotique mais prouve que Philip K. Dick a depuis longtemps intégré la planète rouge dans le paysage terrien. « Il avait chassé dans les hautes montagnes de la Lune, pisté ses proies dans des cités martiennes abandonnées, exploré... » ; « Si seulement il avait pu en avoir un [un fusil Slem], dans le désert martien, pendant toutes ces longues nuits où il était resté embusqué, perclus de crampes et engourdi par le froid, à attendre que quelque chose bouge dans les ténèbres... » ; « Il renaîtrait, ou plutôt naîtrait dans un petit village marchand de Mars. Il grandirait, apprendrait la chasse, le commerce... »
Grâce à ces quelques phrases, on retrouve déjà des similitudes avec L'heure du wub. Trafic entre Mars et la Terre de gibier. Villages marchands vivant du produit de leur chasse.
 

Descriptions martiennes

(*Les textes en italique sont extraits de l’œuvre)


Climat : froid la nuit
Économie : commerce
Faune : animaux
Paysages : déserts
Ressources : gibier
Villes : villages. On trouve aussi des cités martiennes abandonnées qui laissent croire à des civilisations anciennes.
 


Philip K. Dick Le crâne ♥♥ (The skull, 1952) dans Immunité • Folio SF
 


Crédits images & textes ©2007-2021 Erwelyn - Article publié sur l'ancien blog Culture Martienne en mai 2014 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article