📚🎬 JAMES HARDLEY CHASE - DÉLIT DE FUITE (HIT AND RUN, 1957)

📚🎬 JAMES HARDLEY CHASE - DÉLIT DE FUITE (HIT AND RUN, 1957)


Quatrième de couverture
J'avais devant moi une carrière toute tracée. Seulement j'ai eu le malheur de me laisser embobiner. Mignonne à croquer, Lucille, la femme de mon patron, voulait apprendre à conduire à l'insu de son mari, pour lui faire une surprise. Mais la surprise, c'est à moi qu'elle devait la réserver : elle avait écrasé un flic au volant de ma bagnole et pris la fuite. Et dire que pour la sortir de ce pétrin, j'étais prêt à prendre ça à ma charge. Quel ballot !
 

Ah qu'il est bon de relire de vieux polars poussiéreux. Et Chase est un de ces monuments de la littérature policière incontournable dans l'histoire du genre et que je vous invite à découvrir par le biais de son roman Délit de fuite.
Le sujet rend complètement intemporel l'atmosphère. À part la présence indispensable dans les années 50 d'une jolie blonde et les marques des voitures, tout pourrait se passer de nos jours. On suit donc les péripéties d'un jeune cadre dynamique, destiné à une belle carrière professionnelle et pour qui, tout d'un coup, tout va basculer. Heureusement le garçon n'est pas si naïf que ça mais quand même, il lui faudra avaler pas mal de bobards avant de réagir et de tenter de s'en sortir à moindre frais.
 

ADAPTATION

📚🎬 JAMES HARDLEY CHASE - DÉLIT DE FUITE (HIT AND RUN, 1957)📚🎬 JAMES HARDLEY CHASE - DÉLIT DE FUITE (HIT AND RUN, 1957)

[PAS VISIONNÉ]
En 1958, Bernard Borderie, plus connu pour la saga des Angélique, transpose le roman en Italie. Délit de fuite est-il le meilleur roman de Chase ? On a beau l'aimer, il y en a sans doute d'autre encore. Mais la communication du film s'appuya sur ce « meilleur » de Chase. Malheureusement, son adaptation, aussi libre soit-elle, ne fut pas aussi bien accueillie. La presse en générale et la presse spécialisée se rejoignent pour affirmer que ce film est totalement bâclé. Les Cahiers du Cinéma (1er mai 1959) se plaignent que non content d'avoir choisi un thème ultra classique, le meurtre maquillé en accident, Borderie s'applique à l'affadir. Et H.R. du journal La Croix (16 avril 1959) s'est particulièrement ennuyé même si le film démarrait bien. Seule la photographie léchée et l'interprétation des acteurs trouvent grâce à ces yeux.


Il va de soi que si j'ai l'occasion de me faire ma propre idée, je reviendrai enrichir cette chronique. Mais si vous qui me lisez l'avez vu, n'hésitez pas à déposer votre critique dans la partie « Commenter cet article » en bas de page.
 


James Hadley Chase Délit de fuite ♥♥ (Hit and run, 1957) Gallimard

Bernard Borderie Délit de fuite (1958) avec Félix Marten, Antonella Lualdi, Folco Lulli et Robert Berri [N&B, 90'] Musique : 👉 Charles Aznavour Tant que l'on s'aimera et Jean Lecchia
 


Crédits images, textes ©2010-2021 Erwelyn - Article publié sur l'ancien blog de la librairie Soleil Vert en juin 2010 et mis à jour en février 2021 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article