👽📚 ISAAC ASIMOV - HÉRÉDITÉ (HEREDITY, 1941)

👽📚 ISAAC ASIMOV - HÉRÉDITÉ (HEREDITY, 1941)


L'histoire (Côte martienne ♦♦)
Deux frères jumeaux, George et Allen, sont séparés à leur naissance pour une expérience scientifique. Le premier est élevé comme un pionnier paysan sur le satellite jovien Ganymède, l'autre en technocrate sur une Terre complètement automatisée. Ils sont informés chacun de l'existence de l'autre et réunis sur Mars à l'occasion de leur vingt-cinquième anniversaire. Sur place, ils sont nommés co-directeurs d’une entreprise cultivant le fungus, une plante martienne indispensable à l’élaboration de pharmacopées. Chacun amène ses objections quant à la façon de gérer l’entreprise et notamment George qui s’oppose fermement à l’utilisation de machines qui feraient le travail des hommes. Mais quelques temps plus tard, alors qu’une tempête de sable due à un séisme isole la capitale, seules les connaissances des deux les sauveront du danger et leur permettront d’approvisionner la ville de fungus.
 

Avant d'être réédité en 1972 dans le recueil de nouvelles Période d'essai (The Early Asimov - paru en France dans son découpage original en 2016), Heredity fut publié dans Astonishing Stories.

Mars est ici un prétexte pour un expérience plus sociologique que scientifique. L’idée étant d’élever séparément deux personnes dans des conditions opposées et de voir si une fois réunis et mis en condition de danger, ils sont capables de mettre en commun leurs connaissances et non de s’opposer l’un à l’autre pour faire valoir un acquis plus qu’un autre. Le résultat est certes probant mais aurait mérité un peu plus de densité.
Sans doute le format de la nouvelle est trop restreint pour développer une telle expérience. Il reste le plaisir de lire Asimov.
 

DESCRIPTIONS MARTIENNES

(*Les textes en italique sont extraits de l’œuvre)


• Mars : Atmosphère raréfiée. Désert desséché et roussâtre. Séismes, tempêtes de sable, vent glacial. On distingue deux chaînes de montagnes, au nord et au sud et une région plus vallonnée, la seule un peu pittoresques de la planète Mars, dotée de ce privilège de retenir les rares pluies qui tombaient sur cette planète desséchée. Sont aussi évoqués les Pics Jumeaux et le Mont Chauve. La nuit martienne est glaciale, la température baissant de minute en minute bien au-dessous de zéro.
Canaux : Le canal Jefferson et un petit affluent qui selon l’époque de l’année, n’est qu’un filet d’eau, au cours boueux et sinueux, aux rives marécageuses et noires » ou bien « un torrent d’eau glaciale. Il y a également tout un système d'irrigation souterrain notamment pour la culture du fungus.
Flore : Fungus : appelé aussi le Fungus d’Or, plante spongieuse, donnant des fleurs pourpres ou violettes. Elle est la combinaison d’une cellule fluoroscopique et photoélectrique. On en tire l’extrait purifié indispensable à la pharmacopée du Système tout entier. Elle est cultivée dans de vastes cavernes souterraines - où la pesanteur terrestre est maintenue - et procure opiats et vitamines et elle est aussi un efficace remède pour lutter contre la pneumonie. Quelques buissons gris-verdâtres dans les parages des canaux.
• Faune : Keazel : reptile martien au corps couvert d’écailles, aux yeux jaunes et à la mâchoire étroite possédant de redoutables crocs dont la moindre morsure est mortelle. Sa peau est très prisée et vaut cent dollar à qui tue un keazel.
Ville : la capitale Arésopolis à dix milles des Pics Jumeaux. Elle abrite les laboratoires pharmaceutiques.
 


Isaac Asimov Hérédité ♥ (Heredity, 1941) dans le recueil Période d'essai (The early Asimov, 1972) • J'ai Lu
 

Récits martiens dans Période d'essai :
👉 1939 L'hybride
👉 1940 Des hybrides sur Vénus
👉 1940 Une page d'histoire
👉 1940 Le sens caché
• 1941 Hérédité (Heredity)


Crédits images & textes ©2008-2021 Erwelyn - Article publié sur l'ancien blog Culture Martienne en février 2008 et mis à jour en juillet 2021 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KoyoliteTseila 13/08/2021 10:00

Une nouvelle que je ne connais pas pour le plaisir de lire du Asimov, je prends note, merci !

tadloiducine 31/07/2021 11:43

Bonjour Erwelyn
Merci pour ton intervention, qui m'a permis de constater que je n'avais même pas rmentionné, au départ, le lien entre la nouvelle "Hérédité"... et Mars!