📚 ROBERT SILVERBERG - LA TOUR DE VERRE (TOWER OF GLASS, 1970)

📚 ROBERT SILVERBERG - LA TOUR DE VERRE (TOWER OF GLASS, 1970)


Quatrième de couverture
Bientôt, la Tour de Simon Krug s'élèvera dans le ciel de l'Arctique comme un fanal géant à destination des étoiles. De ces étoiles dont on vient - peut-être - de recevoir un signal témoignant de la présence d'une civilisation dans la région de la nébuleuse NGC 7293. La tour est le symbole de la puissance de Krug. L'homme qui a défié les dieux et créé les androïdes. L'homme qui est pour les androïdes un dieu et le symbole de la tyrannie. Mais peut-on renverser l'homme qui vous a créé ? Et peut-on faire l'amour entre androïdes ?  Quand les androïdes se révoltent !
 

Simeon Krug est un homme d'affaire richissime qui n'emploie plus son temps qu'à réaliser un rêve fou : construire une tour de verre de 1500 m, gigantesque émetteur tourné vers l'espace. Créateur des androïdes, humains synthétiques, il s'entoure d'eux pour parvenir à ses fins. Dans l'ombre des chapelles secrètes, Krug est devenu un Dieu que les androïdes vénèrent dans l'attente de sa miséricorde. Car les êtres synthétiques qu'ils sont n'aspirent qu'à une chose : être libres en revendiquant leurs droits et en réclamant leur assimilation à la race humaine.
Une lecture très agréable pour ce roman plein de rythme, d'action et doté d'un zeste d'érotisme.


Robert Silverberg La tour de verre ♥♥ (Tower of glass, 1970) • Livre de poche SF
 


Crédits images, textes ©2008-2021 Erwelyn - Article publié sur l'ancien blog de la librairie Soleil Vert en novembre 2008 - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Didier REBOUSSIN 14/08/2021 11:32

Deux Silverberg de la grande époque (L'homme dans le labyrinthe et La tour de verre). Les nés de la cuve et les nés de la matrice, tout un programme ! Merci pour ces chroniques chère martienne.

Erwelyn 19/08/2021 05:45

Merci à toi. Du coup, j'en profite pour te demander quel titre tu aurais à me conseiller. Je n'en ai plus lu depuis un moment. (sachant que j'ai lu Les Monades Urbaines, L'Oreille interne et L'homme bicentenaire (avec Asimov) en plus des trois chroniqués ici.