📚 FRÉDÉRIQUE BADOUX - LE GUERRIER (2019)

📚 FRÉDÉRIQUE BADOUX - LE GUERRIER (2019)


Quatrième de couverture
La solitude est l’un des prix à payer pour une vie hors norme. Hugo y a consenti. Il sait qu’il vivra seul, qu'il mourra seul. Jusqu’au jour où il croise le regard d’un petit garçon de sept ans, Liam. Il s’empare de l’enfant et se lance dans son éducation comme dans un nouveau challenge vers l’excellence. Afin d’assurer à Liam la plus grande liberté dans son développement, Hugo décide d’occulter un pan de sa vie mais le cloisonnement s’avère difficile, et même illusoire, car tout n’est-il pas connecté ?
 

Découvert inopinément en étant en contact Facebook avec son auteure, je n'avais pas la moindre idée du sujet. Même pas lu la quatrième... Il faut croire que parfois, des livres sont faits pour vous. Chose que j'ai constatée souvent dans ma vie de libraire.
Le roman, qui s'ouvre sur une scène coup de poing, violente pour une entrée en matière, m'a un peu décontenancé à me demander si c'était vraiment crédible, compte tenu de l'évolution du récit. Et je me suis retrouvée piégée par ce duo improbable, un enfant et son ravisseur.
Une relation étonnante, qui bouleverse les codes de la moralité, mais fait aussi réfléchir sur l'amour filial, s'installe sous nos yeux sans qu'on puisse rien y faire. La gestion du temps est le plus grand atout de ce roman car il nous rend témoin de l'évolution de chacun des personnages au cours d'une douzaine d'années. Les changements de Liam, l'enfant, son éducation, son passage de l'enfance à l'adolescence puis à l'âge adulte. Son incroyable attachement à Hugo, l'adulte, le ravisseur mais très vite un père (remarquez que je n'ai même pas envie de mettre de « ») ; un homme menant pourtant une double vie, un homme intelligent, cultivé, d'une grande psychologie, mais aussi un homme seul face à ses obligations déplaçant tour à tour le curseur entre père exemplaire et trafiquant intransigeant.
Il est assez surprenant de trouver de nos jours, en tout cas pas que j'ai lu ou dont j'aurais entendu parler, un roman qui mêle action et psychologie avec autant de finesse. Car oui c'est aussi un roman d'action avec ses scènes très visuelles de violences, d'infiltrations, de règlements de comptes. Ces passages ultra réalistes ne manquent pas en plus de suspense et de tensions. Il n'y a pas à proprement parlé une trame narrative. Nous assistons à des moments de vie, des étapes qui se succèdent, s'emboitent, se superposent, ne perdant jamais le fil de la narration, ne nous égarant jamais inutilement, mais au contraire donnant un rythme et un équilibre intéressant au récit.
Tous les personnages annexes qui gravitent autour d'Hugo et Liam évoluent, vieillissent aussi : Amandine, la perceptrice, Arnaud, l'entraîneur sportif, Mirek et Zlatan, Max et son père, le consul de Slovaquie. Il y a un début et une fin ou une continuité mais aucun d'eux n'est le même à la fin de l'histoire. On assiste à des personnages en pleine réalisation d'eux-mêmes. Et parce qu'aucun d'eux n'est abandonnés en cours de route par l'auteure, nous les accompagnons eux aussi dans leurs changements de vie, de statut, d'âge.
Avec cette progression dans le temps, on a l'impression que ce qu'on a lu dix minutes plus tôt est déjà de l'ordre du souvenir. Souvenir d'un enfant, d'un adolescent, souvenir d'une rencontre, d'un traumatisme. Mais le cerveau stocke. Et les réminiscences de ces souvenirs, ces impressions, ces sensations, ne réapparaissent qu'en leur temps. Le moment venu. Ni trop tôt, ni trop vite. Il faut du temps au temps, ne dit-on pas ? Mais chacun d'eux aident à combler les non-dits entre Hugo et Liam.
On notera aussi que le lecteur n'a qu'une info qui manque à Liam, c'est la double vie d'Hugo. Tout le reste est en quelque sorte déroulé en temps réel. C'est pour ça que le bouquin fonctionne, il implique le lecteur comme témoin d'une tranche de vie, la plus importante, celle qui construit un homme.
Le personnage d'Hugo m'a le plus touchée. Il est dans la réflexion permanente d'un homme qui cherche à faire une chose de bien dans sa vie. Il ressent aussi tous les déchirements, les inquiétudes, les doutes qu'un parent attentionné a pour son enfant. Ce que j'ai pris au départ pour de l'ambivalence, n'est autre qu'un choix réfléchi, profondément assumé.
Quant à Liam, sa psychologie d'enfant de sept ans, puis d'ado et d'adulte est parfaitement maîtrisée. Il absorbe, se rebelle, se met en danger, se réalise. Je suis moins emballée par sa petite amie et la place qu'elle prend dans la narration. Heureusement, elle n'apparait que tardivement mais j'ai redouté un instant qu'elle dénature la fin de l'histoire. Ce n'est pas le cas, mais elle aurait pu ne pas exister, ou être moins impliquée (ce qui aurait été un peu plus crédible). Un peu perplexe aussi sur le copain geek qui répond à tous les clichés, un peu d'originalité aurait été apprécié.
Je m'arrêterai enfin sur deux personnages homosexuels, Mirek et Zlatan. Inclure cette romance dans un milieu de trafiquants et de mercenaires testostéronés, pourquoi pas. Cela a son charme, reste à voir si dans la vraie vie, on peut vraiment faire son coming-out dans ce genre de milieu. Mais ça c'est une autre histoire ;)

Pour conclure, Le guerrier est donc un roman qui ne s'arrête pas à la simplicité d'un combat entre bien et mal. Il est beaucoup plus subtile, sensible, profond, brutal parfois que ça. « La morale sera-t-elle sauve ? » est aussi une question que l'on peut se poser. J'ai ma réponse. À vous, lecteurs et lectrices, d'y répondre par vous-même.
Ce livre m'a tenue en haleine jusqu'au bout avec sa fin magistrale, attendue certes mais sous quelle forme ? car un doute arrive à nous tenir en tension jusqu'à la dernière ligne.

Bref... super emballée, je suis.
 


Frédérique Badoux Le guerrier ♥♥♥ (2019) • en recherche d'éditeur (si ma chronique peut aider ;) )
En attendant, disponible en autoédition auprès de l'auteure (me contacter pour faire le lien à erwelyn@gmx.fr)

👉 Voir son blog Oiseau à Plume. N'hésitez pas non plus à lire son article Pulsion d'auteur qui donne quelques indications quant à l'écriture du Guerrier. Vous y trouverez aussi la présentation de ces autres écrits.
 


Crédits images, textes ©juin 2021 Erwelyn - Ne pas reproduire sans autorisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

K
Eh bien ! On sent dans tes propos que cet ouvrage t'a beaucoup touchée. Merci pour la présentation de ce coup de coeur littéraire. Je ne connais pas du tout cette auteure. Je trouve bien de mettre en lumière un livre de cet acabit. En auto-édition, il y a parfois de sacrées perles.
Répondre